background img

Comment trouver un emploi après 60 ans ?

À 40 ans et plus, trouver un emploi est parfois un parcours d’obstacles. Salaires en berne, recherche d’emploi ardue, a priori négatif… les seniors ne sont pas populaires sur le marché du travail. Cependant, ils ne manquent pas d’actifs. Photographie de Sarah Pflug de Burst

Comme vous le savez, le taux de chômage a encore augmenté. Celui des personnes âgées est en train d’exploser. En 2010, le pourcentage de personnes de plus de 50 ans à la recherche d’un emploi a augmenté de 16 %. Cette catégorie à laquelle vous pouvez appartenir représente 1 demandeur d’emploi sur 5 et la plus grande proportion de chômeurs de longue durée.

A lire en complément : Quelle est la région la plus agréable à vivre en France ?

À quel âge deviens-tu senior ?

Mais à quel âge deviens-tu senior ? Les réponses à cette question sont en ruine. Pour l’Insee, le jalon fatidique est vieux de 60 ans. Dans certains secteurs d’activité, il est difficile de trouver un emploi dès l’âge de 40 ans. Un conseiller du Centre pour l’emploi récemment interviewé m’a fait remarquer que dans la publicité, la communication ou le marketing, après 35/40 ans, c’est presque fini. Au Pôle Emploi, les personnes âgées sont dénombrées à partir de 50 ans. D’autre part, les demandeurs d’emploi accèdent à certains clubs seniors dès qu’ils formulent eux-mêmes que leur âge semble être un obstacle à leur retour sur le marché du travail. De son côté, l’État fixe la barre à 45 ans puisqu’il s’agit de l’âge à partir duquel on peut bénéficier de mesures en faveur du recrutement des seniors.

Comment surmonter la réticence des autres ?

Face à des hypothèses négatives, les seniors sont notamment perçus comme peu adaptables aux changements de l’entreprise. Ils éprouvent ce soupçon souvent injustifié qui plane sur eux. Ils ont certainement commencé à travailler à une époque où la pénurie d’emplois n’était pas à l’ordre du jour. En conséquence, leur carrière souvent linéaire et sans accroc ne les a guère incités à poser des questions professionnelles. Il n’est pas facile de découvrir les mystères d’une recherche d’emploi tardive. Surtout quand cela s’ajoutent les obstacles liés aux représentations dont font l’objet les personnes âgées. Il est donc nécessaire d’intégrer ces nouveaux faits et de reprendre confiance en soi. En outre, les personnes âgées sont parfois obligées de réduire leurs demandes de salaire. Mais faut-il être fataliste ? Certainement pas, les acteurs de l’emploi répondent dans leur cœur. Dans une situation agitée, paniquer signifie prendre le risque de ne plus se relever, disent certains.

A lire également : Quel salaire pour emprunter 60.000 € ?

Pourquoi et comment ne pas abandonner ?

Après ces observations, arrêtons-nous quelques instants pour souligner des aspects plus encourageants. Supposons que vous apparteniez à la catégorie senior. Sachez que vous avez des atouts, et non des moindres. L’essentiel : la maturité. L’expérience acquise dans le monde professionnel mais aussi dans la sphère privée vous a permis de développer un esprit d’initiative et un sens des responsabilités. Ces deux qualités particulièrement appréciées par les recruteurs montrent que vous pouvez sans aucun doute transformer votre âge en avantage ! Pour cela, nous devons tout d’abord être conscient des bons côtés afin de pouvoir les mettre en avant. Mais mener ce type d’approche ne doit pas être laissé seul.

Quelles sont les solutions pour rebondir ?

Il existe d’innombrables actions collectives, des groupes de demandeurs d’emploi, des clubs dédiés aux seniors sur lesquels nous pouvons compter et dont nous tirons de précieux bénéfices. Les associations et les services publics de l’emploi proposent d’échanger, de partager, de dynamiser la recherche… Grâce au réseau ainsi créé ou réactivé, nous n’obtenons pas d’informations clés, mais pas seulement : nous nous ouvrons à de nouvelles perspectives, nous alimentons notre réflexion, nous ajustons notre trajectoire. La prise de conscience des limites et des obstacles imposés par l’environnement ou par l’âge ne vous empêche pas d’emprunter un autre chemin ou de décrocher un nouvel emploi. Mais comme toujours en matière de recherche d’emploi, il n’y a pas de place pour l’improvisation, quel que soit le projet envisagé.

Catégories de l'article :
Seniors