background img

Quel type d Antidepresseur ?

Les troubles dépressifs sont fréquents chez les personnes âgées et l’on s’interroge sur la meilleure façon de les traiter et en particulier sur le choix de l’antidépresseur à utiliser.

Un article d’auteurs anglais publié dans le BMJ du 2 août 2011 tente de répondre à ces questions sur la base d’une étude rétrospective menée auprès de personnes de plus de 65 ans ayant eu un épisode dépressif et classées selon le type de traitement qui leur a été prescrit : aucun traitement, antidépresseurs tricycliques ( amitriptyline, Laroxyl* et dosulépine, Prothiaden*), inhibiteurs du recaptage de la sérotonine, fluoxétine, Prozac* paroxétine, Deroxat*, citalopram, Seropam*, escitalopram, Seroplex*, sertraline, Zoloft*, autres antidépresseurs, mirtazapine, Norset*, venlafeline* Effexor*.

Lire également : Les défis de la gestion des EHPAD

Dans cette étude, c’est la tolérance au traitement et non son efficacité vis-à-vis des troubles dépressifs qui a été analysée ; sur la mortalité, toutes les causes sont l’absence de traitement et les tricycliques (amitriptyline et dosulépine) qui sont corrélés avec une mortalité plus faible que les autres antidépresseurs, en particulier la mirtazapine et la venlafaxine ; les tricycliques semblent être aussi bien tolérés que les inhibiteurs du recaptage de la sérotonine mais ils semblent avoir été utilisés à des doses relativement faibles et leurs effets atropiniques, sécheresse de la bouche, constipation, troubles urinaires n’ayant pas été pris en compte.

Dans l’ensemble, sur le plan pratique, cette étude n’aide guère à savoir s’il est préférable chez une personne âgée de recourir à un antidépresseur et, dans l’affirmative, lequel choisir ?

A lire aussi : Quels matériels utiliser pour des examens neurologiques ?

Pour plus d’informations sur les antidépresseurs, cliquez ici.

Catégories de l'article :
Santé