background img

Comment lutter contre l’isolement des personnes âgées?

Vulnérables au virus Covid-19, les personnes âgées sont également parmi les plus touchées par l’isolement. Depuis plusieurs semaines, les visites sont interdites dans les maisons de retraite et l’utilisation du numérique n’est pas toujours facile. De plus, le confinement des personnes âgées pourrait durer plus longtemps que celui du reste de la population…

« Ce n’est pas seulement le virus qui tue, mais aussi l’extrême solitude », a souligné Emmanuel Macron lors de son discours du 13 avril.

Lire également : Comment calculer un salaire CESU ?

Alors, comment rester en contact et briser cet isolement, sans prendre de risques ? Voici quelques solutions.

1. Rédiger une lettre

Nous vous avons parlé, par exemple, de l’opération « 1 lettre, 1 sourire » qui consiste à écrire des lettres à des personnes âgées inconnues et vivant dans des maisons de retraite. Depuis le début du confinement, plus de 50 000 missives ont été distribuées dans plus d’un millier de maisons de retraite françaises. Cependant, les autorités déconseillent les lettres manuscrites, afin de limiter les risques de contagion. 1 lettre, 1 sourire propose à la place d’envoyer des lettres numériques, imprimées sur place par les maisons de retraite.

A lire aussi : Qui peut être la tierce personne ?

2. Un album photo personnalisé

L’impression sur papier, en revanche, reste importante, car les personnes âgées ont souvent des difficultés à se connecter. Ils utilisent rarement les messageries instantanées et les réseaux sociaux. Ils n’ont donc pas accès à vos photos quotidiennes.

Pour qu’ils puissent également en bénéficier, des plateformes telles que Parleapapi ou Famileo ont été créées. Les membres de la famille peuvent publier des photos avec commentaires ou messages destinés à leurs aînés. Ils reçoivent ensuite par courrier une enveloppe avec les photos légendées ou même un journal papier retraçant les aventures de chaque membre de la famille.

3. Une application spécialisée

La société Familizz a lancé une application mobile pour faciliter la communication entre les résidents des maisons de retraite, leurs familles, mais aussi les soignants. Il est possible de partager des photos et des messages, d’un côté et de l’autre. Les soignants peuvent notamment transmettre des informations sur la santé ou la vie quotidienne de la personne âgée. Selon l’entreprise, plus de 1 000 maisons de retraite médicalisées en France utilisent déjà l’application.

4. Forfaits surprise

Afin d’éviter tout contact avec le virus, il est recommandé aux personnes âgées de sortir le moins possible. C’est alors difficile de faire vos courses. Pour pallier ce problème, la société Solidar’Monde a lancé l’initiative « Le paquet des personnes âgées ». Ce forfait est composé de produits de première nécessité, tels que des pâtes, du riz, du café, du chocolat… Le tout est certifié biologique et issu du commerce équitable. Le site propose également des forfaits spéciaux, et rien ne vous empêche d’envoyer un livre à vos proches, via des alternatives à Amazon bien entendu, ou d’autres petits cadeaux achetés ou faits maison !

Les petits gestes simples sont parfois les plus appréciés. N’hésitez pas à demander à vos voisins âgés s’ils veulent que vous fassiez leurs courses ou que vous leur apportiez un bon petit plat. Il y a aussi la plateforme « Je veux aider » pour donner un coup de main aux personnes vivant près de chez vous.

5. Talents partagés

Tricoter, bricoler, jardiner, dessiner… Les personnes âgées ont souvent des talents à partager. Ils peuvent le faire en plaçant une petite annonce sur le site Bonjour Talents, qui les met en contact avec des personnes intéressées par leurs conseils, par téléphone, e-mail ou visioconférence.

Et d’autres idées… Enfin, de façon plus classique, il faut savoir qu’il existe de nombreuses lignes d’assistance téléphonique. Il n’est pas toujours facile de remonter le moral d’un être cher en perte d’autonomie, seul ou déprimé. Si vous avez besoin d’aide vous-même, des conseillers sont disponibles 7 jours sur 7 de 8 h à 22 h sur la ligne Bonjour aidants, créée en partenariat avec l’association Avec Nos Proches.

Il faut également savoir que les communes ont mis en place un réseau d’appels pour les personnes âgées isolées, par exemple à Antony en région parisienne, à Limoges ou à Metz. Tout comme la « Croix-Rouge à la maison », ou les petits frères des pauvres, via la plateforme Solitud’Écoute.

Catégories de l'article :
Juridique