background img

Assistante maternelle : les abattements à déduire

En maternelle, la plupart des enfants sont très naïfs et très vulnérables. La plupart, pour ne pas dire tous les enfants. Pour les guider, les surveiller, il est recommandé de faire appel à des personnes expérimentées. On parle alors des assistants maternels. Les assistants maternels sont généralement des femmes. Il arrive également qu’il y ait des hommes dans le lot. Comme salaire, ils perçoivent un montant précis. Ces derniers sont soumis à des abattements. Quels sont les abattements qu’il faut déduire chez une assistante maternelle ? C’est de toute évidence ce que vous découvrirez ici.

Imposition de revenus chez l’assistante maternelle ; comment ça marche ?

L’assistante maternelle travaille d’une manière ou d’une autre dans le compte de l’État. Elle s’occupe plus précisément du bien-être et de la protection des enfants de la maternelle. Comme tout salarié, elle est payée à la fin du mois. De la même manière qu’elle perçoit son salaire, les abattements doivent y être déduits. Elle a cependant le choix de miser pour un régime d’imposition. On en note généralement deux. On parle du régime classique d’imposition et du régime de l’abattement spécifique. Dans l’un comme l’autre des cas, le système d’imposition est respecté. Vous comprenez donc que les abattements sont toujours déduits.

A lire en complément : Est-ce qu'un nonagénaire peut faire de la plongée ?

Quel est exactement le but de la déduction des abattements ? C’est la question que se posent bien de gens. En effet, la déduction d’abattement permet d’évaluer les dépenses faites pour les enfants de la maternelle. Mieux encore, cette déduction permet de prendre en compte les sous-débloqués pour les besoins des enfants. Pour le déterminer, il faut se baser sur le nombre total d’enfants. À cela s’ajoutent les heures de travail des assistantes maternelles. Vous comprenez donc qu’aucune heure de garde ne doit être négligée. Tout est à prendre en compte.

A lire en complément : Où acheter du CDB légal sur internet ?

Comment fonctionnent les différents régimes d’abattement pour l’assistante maternelle ?

Comme précédemment indiqué. Il existe deux options pour le bonheur des assistantes maternelles. Elles peuvent miser pour le régime classique d’imposition. Dans ce cas, elles sont tenues de déclarer leur salaire. Notez qu’avec cette option, vous n’avez pas à signaler obligatoirement les frais perçus en dehors du salaire. On note entre autres les frais débloqués pour loger les petits. À cela s’ajoutent les frais attribués pour entretenir les enfants de la maternelle. Ces frais peuvent ne pas être : mentionnés dans votre déclaration de salaire. Au lieu de faire mention de ces frais, un pourcentage est : déduit de votre salaire. Généralement, le pourcentage est : plafonné à 10%. Néanmoins, vous pouvez tenir compte des frais d’entretien et d’hébergement pour une déduction légitime. Il suffira pour ce faire de les déclarer également dans votre déclaration.

En dehors de cette option, vous pouvez miser pour un régime d’abattement spécifique. Cette option demande plus de rigueur. Ici, il vous faudra déclarer la totalité des frais perçus. Vous devrez déclarer votre salaire. Les frais d’entretien des enfants doivent être : déclarés. Les frais d’hébergement des enfants doivent aussi être : mentionnés. En cas d’existence de frais supplémentaires, vous vous devez de les déclarer. Sur la base de ces frais, l’abattement sera : évalué et déduit de votre salaire.

Comment déterminer l’abattement à déduire ?

Pour la déduction effective de l’abattement, il faut tenir compte de plusieurs facteurs. On note en premier lieu les frais versés pour le compte des enfants. Ces frais doivent être : évalués en fonction du nombre d’enfants. Cela dit, pour 30 enfants de la maternelle, il faut tenir compte des frais de chaque enfant. Outre cela, les heures de garde des enfants doivent être : calculées. Notez que les frais sont : calculés selon l’heure de garde de chaque enfant. L’état de santé de l’enfant est : aussi pris en compte. Cela dit, les frais de la garde d’un enfant en bonne santé sont différents de celui d’un enfant malade. Il en est de même pour les enfants valides et non-valides.

Que retenir de façon concrète ? La déduction est toute faite. Pour les assistantes maternelles, il faut déduire des abattements précis. Les frais d’hébergement des enfants sont à déduire de leur salaire. Les frais d’entretien des enfants sont aussi à déduire. À cela s’ajoutent les frais supplémentaires. Tout compte fait, les assistantes maternelles ont le droit de choisir leur régime d’abattement. Le système d’abattement dépendra du choix de leur régime.

Catégories de l'article :
News