background img

Quelles sont les aides pour payer une maison de retraite ?

Les maisons de retraite : un coût souvent « exorbitant »

Le principal frein au placement dans une maison de retraite est également le prix. Selon une enquête publiée en juin 2018, le prix moyen d’accès à un EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) est de 1 977 euros par mois mais il dépasse de 14 % le revenu moyen d’un retraité. En effet, il y a en moyenne des frais de subsistance de l’ordre de 2 745 à 4 575 euros par mois à Paris, de 1 830 à 2 740 euros en banlieue et de 1 525 à 1 830 euros en province.

Heureusement, pour assurer leur sécurité ou pour surmonter la solitude, ils ont désormais d’autres choix.

A lire également : Quel âge pour acheter un appartement ?

Autres choix pour éviter un placement dans un EHPAD

Logements individuels

  • résidences ou « résidences indépendantes Les  » sont dédiées aux personnes âgées autonomes. Les résidences autonomes sont considérées un peu comme des maisons de retraite. Les personnes âgées ont accès à des locaux communs où ils peuvent interagir avec d’autres résidents, à des services médicaux facilement accessibles pour tout problème de santé et à des services d’aide à domicile.
  • résidences de services/villages de retraités Les offrent généralement plus d’équipements et de services que dans les établissements publics (logement dans des pavillons et non dans des bâtiments, permanence médicale, installations de loisirs). Il est même possible pour les personnes âgées de devenir propriétaires de leur logement.

Hébergement collectif

  • Foyers ruraux pour personnes âgées « MARPA ». Ils sont très présents dans les zones rurales. Ils permettent aux personnes âgées de vivre dans une communauté tout en ayant accès à des services au quotidien. Ces types de logements ne sont pas médicalisés et surtout moins chers (environ 900 euros par mois). Ainsi, l’autonomie des personnes âgées valides est garantie.

A voir aussi : Ou s'expatrier pour gagner de l'argent ?

Autres alternatives intéressantes à la maison de retraite : le lien social ci-dessus

Construire un studio dans votre jardintous

Il est tout à fait possible d’accueillir ses parents ou grands-parents à la maison et ainsi éviter l’isolement dont souffrent beaucoup les personnes âgées. En effet, certaines familles construisent de petites maisons dans leur jardin. C’est un choix intéressant pour éviter un investissement dans une maison de retraite car l’aîné conserve son intimité et sa proximité avec sa famille.

La famille d’accueil pour personnes âgées

Le saviez-vous ? Seulement 70 % des 15 000 places dans les familles d’accueil sont occupées dans notre pays. Les soins familiaux aux personnes âgées sont réglementés, ils constituent une alternative à la maison de retraite de plus en plus recherchée car la personne âgée est accueillie dans une famille et peut ainsi bénéficier d’une présence et d’un soutien optimaux.

Colocation solidaire : logements groupés

Des colocations entre personnes âgées émergent partout dans notre pays. Les propriétaires d’une résidence partagent ainsi leur espace de vie avec d’autres personnes âgées. Ils peuvent ainsi bénéficier de multiples attentions et participer à des activités conviviales communes.

Il existe également des colocations intergénérationnelles. Un étudiant peut partager sa résidence avec une personne âgée. Par exemple, l’étudiant s’engage à être présent à chaque dîner de la semaine et l’aîné participe aux frais de logement (loyer…) Une solidarité intergénérationnelle qui fonctionne dans les deux sens. À l’inverse, le senior peut accueillir un étudiant dans son logement en échange de petits services tels que le jardinage, le shopping, le bricolage etc…

Logements participatifs autogérés

Le logement participatif est une solution intéressante pour éviter d’investir dans une maison de retraite. Ceux-ci leur permettent de conserver leur autonomie et leur indépendance en participant à un projet de logement collectif. En particulier, il existe un logement exclusivement féminin de ce type où les personnes âgées participent à l’entretien de la résidence et du jardin. Ils doivent également adhérer à des principes féministes, valeurs écologiques et citoyennes.

Une aide financière intéressante pour le logement des personnes âgées

Il est important de souligner que les personnes âgées peuvent demander une aide au logement auprès de la CAF, le fonds d’allocations familiales :

  • L’APL, l’aide au logement personnalisée et l’ALS , l’aide sociale au logement est disponible pour alléger la charge financière liée au loyer et aux frais d’hébergement. Ils peuvent être attribués aux personnes vivant dans un logement, une résidence pour personnes âgées, etc., sous réserve de certaines conditions de revenus et ne peuvent être combinés.
  • ASH L’ , l’aide sociale au logement, est une aide financière liée à l’hébergement de la personne âgée si cette dernière réside dans un établissement habilité à l’aide sociale. Pour ce faire, ils doivent être âgés d’au moins 65 ans, ou plus de 60 ans en situation de handicap, résider en France et bénéficier de ressources insuffisantes pour payer les dépenses liées à logement.

Et pourquoi ne pas rester à la maison ? de nombreuses solutions sont proposées

Pour les personnes âgées qui souhaitent rester à la maison le plus longtemps à tout prix, de nombreuses possibilités s’offrent à elles. Il est possible de demander à l’ADMR des tâches quotidiennes telles que le lavage, le nettoyage, le transport des repas, les courses…) mais également l’intervention d’infirmières à domicile (SSIAD etc.). Consultez notre article sur les soins à domicile et tous les autres services disponibles !

Service essentiel pour le soutien à domicile et véritable alternative à la maison de retraite : L’assistance à distance opérée par Filien ADMR. Ce service est disponible dans toute la France avec un centre d’écoute certifié NF Service « assistance à distance à domicile » et plus de 99 % d’abonnés satisfaits  !

Il suffit d’appuyer sur le bouton d’alarme du bip porté en médaillon ou en bracelet pour déclencher une alerte instantanément. L’appel est envoyé au centre d’écoute ADMR Filien disponible 24 heures sur 24. Il y a un un opérateur d’écoute échange avec la personne âgée et lui apporte l’aide nécessaire en impliquant soit un soignant local, soit les services d’urgence.

Une multitude de produits spécifiques sont proposés :

  • Le détecteur de chute . Ce système peut déclencher une alarme automatique en cas de chute brutale suivie d’un état d’inconscience. L’aîné peut également lancer un appel manuellement en appuyant sur le bouton SOS. Il s’agit d’une option avec une sécurité supplémentaire.
  • dispositifs domotiques Des sont également proposés pour renforcer la sécurité au domicile des personnes les plus dépendantes.
  • Une solution combinant l’assistance à distance et la géolocalisation pour les personnes âgées autonomes grâce à l’offre Filien Mobility . Un service sous la forme d’un badge discret.

cadre du service personnalisé, vous pouvez également bénéficier d’une aide financière pour l’assistance à distance comme le crédit d’impôt de Dans le 50 %. Pour cela, il y a aussi a ajouté l’APA via le Conseil départemental, l’aide de la caisse de retraite…

N’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers pour plus d’informations. Des conseillers du Conseil départemental ou des caisses de retraite sont également à votre disposition.

Existe-t-il des alternatives solidaires à la maison de retraite ?

Il existe de nombreuses alternatives à la maison de retraite telles que les soins familiaux, les colocataires intergénérationnels ou âgés, le logement participatif autogéré ou la construction d’un studio Nous contacter dans un jardin pour accueillir les personnes âgées. Ces dispositifs permettent de briser la solitude tout en garantissant la sécurité des personnes âgées.

Pourquoi les maisons de retraite sont-elles si chères ?

Les familles préfèrent trouver des solutions de rechange à la maison de retraite, notamment en raison du coût élevé. En effet, les gestionnaires d’établissements justifient le coût des services d’une maison de retraite par le des charges fixes très élevées auxquelles s’ajoutent les frais de lessive, de repas, de surveillance par un personnel qualifié, les nombreuses activités proposées, etc.

Comment est-ce possible de garder une personne âgée à la maison ?

Il est tout à fait possible de garder la personne âgée à domicile grâce aux services de l’ADMR dans le cadre d’un service personnalisé (portage de repas, nettoyage, transport accompagné, etc.), et aussi grâce à l’assistance à distance opérée par Filien ADMR, une véritable alternative au placement dans un maison de retraite.

Catégories de l'article :
Seniors